Chauffer le dehors

Éditeur PEUPLADE (LA)
Collection : Poesie
Paru le
Papier ISBN: 9782924898208
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782924898345
Offrir en cadeau numérique
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours

Elle souhaiterait faire encore partie du décor, s'inscrire dans l'ordinaire de chaque jour avec lui, trouver un remède aux morsures de sa douceur. Elle a peur de le croiser au dépanneur du village et que leurs corps provoquent une perpétuelle dernière fois. Dans sa tête, une question joue en boucle : comment se retrouver dans l'étendue de la fin ? Le dehors est posé comme seule réponse au dedans à broil. Pendant que la tempête gronde et que le temps panse lentement la déchirure, la voix de la forêt et des saisons donne à entendre quelque chose comme un début d'apaisement et de gratitude. Le coeur ouvert aux souffles des bélugas et des ski-doos, Marie-Andrée Gill se réfugie dans l'écriture pour accepter l'impossibilité de l'amour, pour exister quelque part, dans le rappel des moments fous.

Les libraires craquent

  • Les libraires conseillent (mars 2019) par la librairie Les libraires

    Avec les vagues de froid que nous amène cet hiver québécois, je me suis réchauffée l’âme avec Chauffer le dehors! Marie-Andrée Gill se livre, en plusieurs vers, sur les relations et la vie en général. Avec une approche qui va droit au but ainsi que des métaphores qui laissent place à interprétation, elle laisse glisser ses mots dans notre esprit afin de nous faire réfléchir à notre tour. Pour reprendre ses propos et finir sur une note positive, pourquoi ne pas vivre au jour le jour et laisser « le temps accorder sa guitare comme du monde »?
    Justine Saint-Pierre, librairie du Portage (Rivière-du-Loup)


  • Commenté dans la revue Les libraires par Toby Germain, librairie Pantoute (Québec)

    Chauffer le dehors, c’est un cadre de porte dans lequel se bousculent désir et crainte, désœuvrés et indécis, sans savoir s’ils veulent entrer ou sortir. On s’y retrouve dans la simple ambivalence de l’entropie. C’est l’histoire de la porte du poêle à bois qu’on ouvre quand il reste juste de la braise et de celle du campe, béante, parce que ça devient trop bouillant en dedans. C’est aussi l’ouverture d’un passage vers le sensible qui habite chaque chose autour, parce qu’il vaut mieux prévenir que de ne pas entendre cogner. Chauffer le dehors, c’est le souvenir encore chaud d’une cup de café instant Maxwell House qui a passé la journée dans le thermos. Une poésie douce et cruelle, qui parle d’amour, de temps et de vent.

Les libraires vous invitent à consulter

Marie-Andrée Gill dans l’univers de Roseline Lambert : La poésie, c'est comme faire du pain

Par publié le

Nous habitons pour quelques jours dans une cabane perdue dans les montagnes du Hordaland, en Norvège. Pas d’eau courante, pas d’électricité, pas de réseau : le gros luxe de la modernité. C’est le matin et le soleil de novembre se lève tranquillement pas vite. Je fais du feu dans le poêle et Roseline est à la table avec une tuque et une couverte. Je tire une chaise. Elle me sert du thé noir pendant que j’en reviens pas de vivre ça : être loin de chez nous mais me sentir comme chez nous à cause de

Les libraires conseillent : mars 2019

Par publié le

Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres.  Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ainsi que de

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres